Chrysalidocarpe

Chrysalidocarpus - soins à domicile. Culture, transplantation et reproduction de Chrysalidocarpus. Description, types, photos

Chrysalidocarpus (Chrysalidocarpus) est un palmier ornemental, très populaire parmi les producteurs de fleurs en raison de la beauté exotique des feuilles et des soins peu exigeants. C’est un héliophyte tropical, c’est-à-dire une plante qui aime la lumière, originaire des Comores et de Madagascar. Le nom se traduit par “fruit d’or”, en grec “chryseus” et karpos”. Appartient à la famille des palmiers et au genre type Arekovs.

Chrysalidocarpus dans la nature compte environ 20 espèces, pour la reproduction en intérieur, une seule d’entre elles est cultivée – Chrysalidocarpus jaunâtre. Les palmiers du genre arec sont à la fois des plantes buissonnantes à tige unique et à tiges multiples avec des pousses droites, non ramifiées et lisses, atteignant plus de 10 m de hauteur. Il a des feuilles plumeuses sculptées, longues et larges, appariées, 40 à 60 pièces par tige. De nombreuses tiges de chrysalidocarpus forment une couronne luxuriante, dont la beauté ajoutera du charme à n’importe quel intérieur.

Soins Chrysalidocarpus à domicile

Soins Chrysalidocarpus à domicile

Emplacement et éclairage

Habituée au soleil tropical, la plante chrysalidocarpus tolère bien la chaleur et la lumière vive. Les pots de plantes peuvent être placés en toute sécurité sur les fenêtres sud et sud-est, mais en été, il est préférable de les protéger de la chaleur de midi.

Un éclairage trop excessif peut endommager les feuilles, elles commencent à se plier et à s’enrouler, et à cause des brûlures qui en résultent, elles jaunissent et meurent. Les jeunes palmiers sont particulièrement sensibles à la lumière excessive, mais après l’âge de six ans, les chrysalidocarpes sont plus résistants et ne réagissent qu’avec des feuilles jaunies.

Pour maintenir la symétrie, 1 à 2 fois par mois, le palmier doit être tourné autour de son axe de 180 degrés.

Température

Le meilleur est l’air chaud de 22-25 degrés pendant les mois d’été, en hiver, il est légèrement inférieur – environ 18-23 degrés, mais pas moins de 16 degrés. Plus la plante est âgée, plus elle réagit calmement aux changements ou aux baisses de température. Cependant, les courants d’air doivent être évités..

L’humidité de l’air

L'humidité dans la pièce avec le chrysalidocarpus en croissance doit être élevée.

L’humidité dans la pièce avec le chrysalidocarpus en croissance doit être élevée. Pendant les mois d’été, assurez-vous que la plante est régulièrement aspergée d’eau douce et propre et essuyez les feuilles avec un chiffon ou une éponge humide. En hiver et en automne, vous n’avez pas besoin de pulvériser.

Arrosage

Pour une bonne croissance et un bon développement d’un palmier, il doit être arrosé suffisamment, mais ne permettant pas un excès d’humidité. Il est inacceptable d’utiliser de l’eau dure et chlorée, uniquement décantée ou embouteillée. En automne-hiver, les arrosages sont réduits, ce qui permet au substrat de se dessécher, mais pas de trop sécher.

Le sol

Le sol pour chrysalidocarpus doit être acide ou neutre, bien drainé. Il s’agit d’un mélange de sol argileux (2 parties), de feuille d’humus (2 parties), de tourbe (1 partie) additionné de sable grossier (1 partie) et de charbon (1 partie). De la terre prête à l’emploi achetée en magasin pour palmiers fonctionnera également..

Top dressing et engrais

Chrysalidocarpus doit être fertilisé tout au long de l'année.

Chrysalidocarpus doit être fertilisé tout au long de l’année. Au printemps et en été, 2 fois par mois avec des engrais spéciaux pour palmiers ou des engrais ordinaires pour plantes à feuilles caduques décoratives. En automne et en hiver – moins souvent, une fois par mois suffit. Une alimentation foliaire supplémentaire avec des micro-éléments est effectuée mensuellement pendant la saison de croissance.

Transfert

Pour une transplantation réussie, il est nécessaire de garder une boule de terre, une partie des racines peut être coupée avec un couteau bien aiguisé pour un meilleur placement dans un nouveau pot. Le drainage est remplacé, une partie de la terre est remblayée. Le meilleur moment pour transplanter est le milieu du printemps. Les jeunes palmiers sont rechargés chaque année, les spécimens plus âgés – une fois tous les 3-4 ans.

Reproduction de chrysalidocarpe

Reproduction de chrysalidocarpe

Chrysalidocarpus peut se reproduire de deux manières – par les graines et les processus basaux..

Propagation des graines

Afin de propager le chrysalidocarpus à l’aide de graines, vous devez d’abord les faire tremper pendant 2 à 4 jours. Une solution d’acide sulfurique ou d’eau tiède ordinaire (environ 30 degrés) est utilisée pour faire tremper les graines. La température optimale pour la germination est de 25-30 degrés; à une germination inférieure, les semis apparaîtront beaucoup plus tard. Pour la croissance des semis, un endroit bien éclairé et humide est nécessaire; après l’apparition de la première feuille, ils sont transplantés dans de petits pots. les jeunes plants apparaîtront dans environ 3-4 mois.

Propagation par processus basaux

Chrysalidocarpus peut se reproduire végétativement à tout moment de l’année. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, une pousse est séparée à la base de la plante, qui a déjà une petite racine, et est plantée dans un sol humide. L’heure de débarquement optimale est le printemps et l’été..

Maladies et ravageurs

Maladies et ravageurs

La plante peut être affectée par des infections fongiques du genre helminthosporium – des taches sombres avec un bord jaune apparaissent sur les feuilles sur toute la feuille, formant par la suite des zones nécrotiques importantes. Cela conduit à la défaite même de nouvelles feuilles saines..

Comment lutter : la maladie se manifeste sur ces plantes qui sont souvent pulvérisées. Pour éliminer la maladie, il est nécessaire de traiter le chrysalidocarpus avec une solution fongicide et d’arrêter l’excès d’humidité et d’arrosage.

Les vers peuvent infecter les feuilles par le bas, les endommager et les faire jaunir. Comment traiter: frotter les feuilles avec de l’alcool et traiter avec une préparation insecticide.

Si les feuilles sèchent et que des points jaunes apparaissent dessus, ce sont des acariens. Comment lutter: un acaricide est appliqué et l’humidité dans la pièce augmente.

Des problèmes croissants

  • Les extrémités des feuilles sèchent et s’assombrissent – air et substrat secs; basse température et dommages mécaniques.
  • Les feuilles jaunissent – il y a trop de soleil; l’arrosage doit être renforcé.
  • Les feuilles sont couvertes de taches brunes – le sol est gorgé d’eau; chute brutale de température; arroser avec de l’eau dure ou du robinet.
  • Feuillage noirci sur toute la plante – arrosage trop abondant ; signal de décroissance.
  • Les extrémités des feuilles sont brunes – l’air est trop sec; basse température de l’air; manque d’humidité.

Variétés et types populaires

Variétés et types populaires

Chrysalidocarpus jaunâtre (Chrysalidocarpus lutescens)

Ce type de palmier tire son nom de ses tiges jaune orangé, qui sont densément ramifiées à la base. Les feuilles de presque la même teinte, appelées frondes, peuvent atteindre près d’un mètre de largeur et jusqu’à 2 m de longueur. Les pétioles allongés sillonnés ont une couverture sombre écailleuse qui disparaît avec l’âge de la plante.

Le chrysalidocarpus jaunâtre ne produit pas de fruits jaunes caractéristiques des autres espèces de ce genre, dans de rares cas un violet foncé apparaît dessus, ce qui ne se produit pratiquement pas dans des conditions ambiantes.

Chrysalidocarpus madagascariensis (Chrysalidocarpus madagascariensis)

Un palmier à un tronc, de 20 à 30 cm de diamètre et aux anneaux bien définis. Il pousse plus de 8 m, les feuilles lisses duveteuses sont disposées en grappes, d’environ 2 cm de large et jusqu’à 40 cm de long. L’inflorescence ramifiée à l’aisselle des feuilles jusqu’à 50 cm de long. Peut être conservée dans des pièces chaudes.

Chrysalidocarpus – soins de la paume

Palmier d’arec : soin des plantes après l’hiverPalmier d'arec : soin des plantes après l'hiver